Epargne : quelle est sa définition ?

Épargner est une action importante si l’on souhaite faire face aux imprévus, préparer sa retraite, ou si l’on souhaite simplement vivre plus confortablement. Il existe une multitude de solutions d’épargne à choisir, en fonction des engagements que vous êtes prêt à prendre.

Qu’est-ce que l’épargne ?

L’épargne c’est en gros tout ce qu’on parvient à mettre de côté comme ressources financières et que l’on n’utilise donc pas, pour la consommation de biens et services. Les français sont ceux qui dédient la partie la plus importante de leur budget à l’épargne en Europe. L’épargne représente un pourcentage donné du revenu disponible, c’est-à-dire de tout ce que gagne un ménage et qui provient de différentes sources (salaires, patrimoine, etc.) après déduction des impôts.

L’épargne peut être utilisée pour sécuriser l’avenir, financer un projet important, ou bien se constituer un complément de revenus, notamment lors de son départ à la retraite. On pourrait distinguer les types suivants d’épargne :

  • l’épargne immobilière : il s’agit d’un type d’épargne que les français affectionnent beaucoup. Cela peut concerner l’investissement dans un bien immobilier en vue d’en faire sa résidence principale ou bien de le mettre en location. Un autre aspect intéressant de l’épargne, réside dans l’investissement dans une SCPI (société civile de placement immobilier) qui permet de ne pas avoir à intervenir dans la gestion des biens immobiliers.
  • l’épargne financière : elle concerne l’investissement dans certains produits financiers comme les actions et les obligations ou des investissements dans des contrats d’assurance-vie ou des OPCVM, ou organisme de placement collectif en valeurs mobilières (organismes qui gèrent les placements de plusieurs épargnants dans diverses valeurs mobilières) par exemple. Le but de ces placements est d’obtenir des rendements élevés en prenant davantage de risques.
  • l’épargne classique : elle consiste à mettre de côté des ressources financières, tout en offrant une certaine stabilité et une rémunération généralement assez faible. Des exemples de cette épargne sont le livret A et le PEL (plan épargne logement).

Quels sont les produits d’épargne les plus intéressants ?

  • L’assurance-vie : ce n’est pas pour rien qu’il s’agit d’un des placements préférés des français. Il est possible que les fonds soient seulement en euros, mais il est également possible de prendre davantage de risques. Il est également possible de choisir entre différents modes de gestion (gestion libre, profilée ou pilotée).
  • Les livrets réglementés : le livret A et le LDD (livret développement durable) continue toujours à séduire, malgré leurs faibles taux, grâce à la sécurité qu’ils offrent.
  • Le plan d’épargne logement : il dispose d’un plafond relativement élevé et d’un taux de 2,5% (sans prendre en compte les prélèvements sociaux auxquels il est soumis). Ceci dit, il faut effectuer des versements sur ce compte épargne de façon régulière.

Les autres services :